Alphonse Daudet.org

Le site de l’association des amis d’Alphonse Daudet

Accueil > Biographie > Du bohème au bourgeois (1866-1874)

Du bohème au bourgeois (1866-1874)

jeudi 2 février 2006, par Gabrielle Melison-Hirchwald

1866 : Séjour dans le Midi de janvier à mai et mise en chantier du Petit Chose.

Voyage à Munich en juillet.

Fiançailles de Daudet et de Julia Allard en automne.

GIF - 13.9 ko
Lettres de mon moulin

Publication de la première série des Lettres de mon moulin dans L’Événement du 18 août au 4 novembre.

À partir du 27 novembre, Le Petit Chose commence à paraître dans Le Moniteur universel du soir.

En décembre, publication du Parnassiculet contemporain, brochure satirique à laquelle Daudet a collaboré.

1867 : Mariage d’Alphonse Daudet et de Julia Allard le 29 janvier.
Voyage de noces dans le Midi ; séjour à Cassis.

En mai, le couple s’installe à l’hôtel Lamoignon, rue Pavée.

Séjour à Vigneux chez les grands-parents de Julia.

Lucien Daudet date de cette époque le décès de Marie Rieu.

Naissance de Léon Daudet le 16 novembre.

Représentation au Vaudeville le 19 décembre du Frère aîné de Daudet et Lépine.

1868 : Publication chez Hetzel en février du Petit Chose.

Premier séjour à Champrosay en été.

Le Figaro publie une deuxième série des Lettres de mon moulin du 16 octobre au 17 novembre.

1869 : Représentation le 11 février du Sacrifice au Vaudeville. Succès médiocre.

Daudet écrit un drame en cinq actes et sept tableaux, Lise Tavernier, qui sera un échec.

Le Figaro publie les trois dernières Lettres de mon moulin du 22 août au 2 octobre.

Publication de la première partie de Tartarin de Tarascon dans Le Petit Moniteur.

Publication en volume des Lettres de mon moulin chez Hetzel.

GIF - 22.2 ko
La Dernière Classe
Nouvelle des Contes du lundi - Dernière leçon en français à une classe alsacienne avant l’annexion prussienne

1870 : Publication de Tartarin de Tarascon dans Le Figaro en février-mars.

Daudet chevalier de la Légion d’honneur le 15 août.

Début du siège de Paris le 19 septembre.
Daudet garde national. Cette expérience inspirera Daudet pour ses futurs récits dont les Contes du lundi, les Lettres à un absent et La Fédor.

1871 : La Commune : 18 mars-27 mai
Daudet quitte Paris le 25 avril pour Champrosay.

En été, Daudet se rend auprès de ses parents à Nîmes.

Publication en novembre des Lettres à un absent.

1872 : Représentation le 29 janvier de Lise Tavernier à l’Ambigu. Échec cuisant.

Publication de Tartarin de Tarascon en février.

Collaboration au Soir de juillet à mars pour la première série des Contes du lundi.

Collaboration à L’Événement d’avril à décembre pour la deuxième série des Contes du lundi.

Représentation le 1er octobre de L’Arlésienne (avec musique de Bizet) au Vaudeville. Échec cuisant.

Daudet se lie avec Flaubert et Zola.

1873 : Collaboration au Bien public pour la troisième série des Contes du lundi.

Publication en février des Contes du lundi en volume.

Alphonse Daudet rencontre Edmond de Goncourt avec qui il liera une grande amitié.

1874 : Publication des Femmes d’artistes.

Collaboration régulière à la chronique de L’Officiel à partir de mars.

Publication en juillet de Robert Helmont.

Séjour à Piriac en été.

Publication en octobre de Fromont jeune et Risler aîné qui connaît un grand succès.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.