Alphonse Daudet.org

Le site de l’association des amis d’Alphonse Daudet

Accueil > Divers > Le Petit Chose > Le sentiment religieux chez Alphonse Daudet

Le sentiment religieux chez Alphonse Daudet

dimanche 9 septembre 2007, par David Melison

Michel BRANTHOMME, « Le sentiment religieux chez Alphonse Daudet », Le Petit Chose, 2006, n° 95, pp. 21-31

Alphonse Daudet a vécu ses premières années dans une ambiance assez marquée par une empreinte religieuse, d’une part par son père, royaliste convaincu et par sa mère, fervente catholique. Assez tôt cependant, il s’est détaché de toute pratique et a pris conscience de la coexistence dans le monde comme en lui-même d’une dualité profonde - plus subtile qu’un simple manichéisme qu’il transmet et même transmue dans son oeuvre comme dans sa vie en opposant sans cesse une bonté fondamentale au sentiment de la présence d’un mal radical et multiforme. En résulte, disséminée dans l’oeuvre une rhétorique qui traduit ce que l’on pourrait nommer l’expression d’un "sentiment religieux", qui échappe à toute classification comme à tout dogme.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.