Alphonse Daudet.org

Le site de l’association des amis d’Alphonse Daudet

Accueil > Divers > Le Petit Chose > Nature et liberté, La chèvre de Monsieur Seguin d’Alphonse Daudet et Elias (...)

Nature et liberté, La chèvre de Monsieur Seguin d’Alphonse Daudet et Elias Portulu de Grazia Deledda

dimanche 9 septembre 2007, par David Melison

Bernard URBANI, « Nature et liberté, La chèvre de Monsieur Seguin d’Alphonse Daudet et Elias Portulu de Grazia Deledda », Le Petit Chose, 2003, n° 90, pp. 197-207

Messages

  • J’aimerais avoir une idée sur le rapport entre la nature et la liberté chez Alphonse daudet . Merci

    • Vaste sujet ! Dans les premiers textes de Daudet, on trouve déjà la présence de la nature associée à la fantaisie et donc à la liberté. Les étoiles se marient, les violettes s’inquiètent de l’arrivée du sous-préfet qui les gêne (Lettres de mon moulin).

      Par la suite, la nature garantit un espace de liberté à l’artiste dans la France occupée. Dans Robert Helmont, la forêt offre abri et sécurité au héros blessé par une fracture. La nature bienveillante – « ce coin merveilleux » – propose des repères au peintre solitaire comme si elle redoublait la structure chronologique du journal intime.

      Cependant, la nature peut être aussi symbole d’oppression ou plus simplement correspondre à des codes sociaux (partie de campagne, promenade au bois...). En marge de cette nature domestiquée, Daudet aime mettre en valeur des éléments plus sauvages. L’auteur met ainsi en lumière des endroits insolites, en dehors des chemins attendus, qui peuvent être transcendés par l’imagination des personnages.

      La représentation de la nature chez Daudet varie donc fortement au gré de ses propres voyages et de la tonalité particulière qu’il a voulu donner à ses séquences descriptives. Paysages reflets de l’âme, recherche de l’effet de réel, personnification de la faune et de la flore, nature domestiquée et nature sauvage, toutes ces visions se mêlent dans l’œuvre daudétienne.

      Pour en savoir plus :
      « Alphonse Daudet et la nature », numéro spécial du Petit Chose, n°90, 2003.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.