Alphonse Daudet.org

Le site de l’association des amis d’Alphonse Daudet

Accueil > L’association > 10 août 2008 – Journée Alphonse Daudet à Fontvieille

10 août 2008 – Journée Alphonse Daudet à Fontvieille

mardi 30 décembre 2008

JOURNÉE DAUDET, FONTVIEILLE, 10 AOÛT 2008.

Allocution du président des Amis d’Alphonse Daudet.

Comme chaque année, nous voici rassemblés devant le moulin pour évoquer le souvenir d’Alphonse Daudet. On pourrait s’interroger sur le privilège ainsi accordé à ce lieu : est-ce que cela ne reviendrait pas à réduire l’œuvre de Daudet aux Lettres de mon moulin ? Et une telle réduction ne serait-elle pas abusive ? Car enfin, Daudet est loin d’avoir été l’auteur d’un seul livre ; de son vivant, du reste, ce sont ses romans qui lui ont apporté la célébrité, et c’est au XXe siècle que le succès des Lettres de mon moulin les a éclipsés. Pourtant, même si on n’oublie pas l’ampleur et la variété de sa production (et c’est le rôle des Amis d’Alphonse Daudet, que je représente ici, que de rappeler cette ampleur et cette variété), eh bien ! même ainsi, on doit reconnaître que le privilège de ce site est justifié, et pas seulement à cause de son charme – un charme sur lequel on ne se blase pas – mais également parce qu’ici, plus peut-être qu’ailleurs, nous sont rendus sensibles les rapports de l’expérience vécue et de la création littéraire.

Les séjours de Daudet à Fontvieille ont été des séjours heureux, marqués par son amitié pour les Ambroy, ses hôtes au château de Montauban. Mais ils ont été aussi, pour une bonne part, à l’origine d’un changement capital dans sa carrière d’écrivain. Les livres qu’il avait publiés jusque-là étaient des recueils de poèmes ou de fantaisies dialoguées (Les Amoureuses, Le Roman du Chaperon rouge). Or, en entreprenant la rédaction des Lettres de mon moulin, il s’est mis à exploiter de façon systématique des souvenirs personnels, des éléments de tous ordres empruntés à la réalité. Il s’engageait là dans une voie qui allait être toujours la sienne par la suite. On voit bien comment s’effectue ce tournant, quand on considère les trois livres qui s’élaborent à peu près parallèlement dans l’espace de quelques années, entre 1866 et 1869 : les Lettres de mon moulin, Le Petit Chose, Tartarin de Tarascon. Daudet y tire parti de ses séjours en Provence pour les Lettres de mon moulin, de son enfance, de son adolescence, de ses débuts parisiens pour Le Petit Chose, de son voyage en Algérie pour Tartarin de Tarascon. Tout se passe alors comme s’il avait découvert le moyen d’affirmer son talent d’écrivain en puisant la matière de ses récits dans sa vie, dans ses rencontres, dans les milieux qu’il avait traversés. Il peut ainsi reproduire avec beaucoup de précision des faits et des physionomies que lui offre la réalité ; il peut aussi bien les transformer, les déformer, en allant parfois jusqu’à la caricature, comme c’est le cas pour le personnage de Tartarin, fabriqué à partir de son cousin Henri Reynaud, son compagnon de voyage en Algérie. On ferait les mêmes remarques à propos des lieux : l’extrême netteté de la restitution des atmosphères, des impressions, s’allie facilement avec une recomposition obéissant à l’imagination de l’écrivain. Ce monde qui s’édifie sur des bases réelles devient un monde propre à Daudet. Et c’est bien ce que nous voyons ici.

La démarche créatrice adoptée à l’époque des Lettres de mon moulin, du Petit Chose, de Tartarin de Tarascon, Daudet l’a conservée dans toute son œuvre, où réalité et fiction sont toujours étroitement mêlées. Ainsi, les séjours à Fontvieille, à côté de leur importance dans la vie de Daudet, ont fortement contribué au développement de son art de conteur et de romancier. C’est bien à juste titre que nous pouvons venir ici lui rendre hommage, et nous associer aux commémorations que la Ville de Fontvieille organise avec une fidélité qui ne se dément pas.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.